Un planning de charge dynamique par collaborateurs et niveaux

Un planning de charge dynamique par collaborateurs et niveaux

Un planning de charge dynamique par collaborateurs et niveaux

Le planning de charge de TurboBusiness vient de s’enrichir de nouvelles fonctionnalités qui en font un allié exceptionnel de votre organisation prévisionnelle et tactique.

1/ Il devient totalement dynamique : déjà capable d’afficher le détail des collaborateurs (ressources et emplois) consolidé ou en zoomant par dossier et mission, il est désormais capable de gérer dynamiquement l’avance ou le retard de production en mettant à jour en temps réel ces données.

Exemple : un collaborateur s’avance sur la tenue d’un dossier, des heures prévues au trimestre mais produites au mois seront donc décomptées de la prévision des mois suivants.

Exemple : un collaborateur débordé repousse la tenue mensuelle d’un dossier au mois suivant, sa charge de ce mois est alors augmentée du volume d’heures repoussé.

Un planning de charge dynamique procure une information à forte valeur ajoutée pour les dirigeants et cadres. Fait dans Excel ou par d’autres moyens lourds et coûteux, il tombe vite en désuétude…

2/ Il affiche non seulement l’information par collaborateur mais également par niveaux de ressources !

Ainsi, les volumes prévisionnels d’heures en ressources et en emplois sont consultables sur chaque niveau et permettent d’adapter plus finement vos embauches en fonction des réels besoins du cabinet.

Un planning de charge dynamique par collaborateurs et niveaux

Exemple : voici les niveaux et spécialités que pourrait gérer et analyser un cabinet :

  1. assistant de tenue comptable
  2. responsable de dossier
  3. chef de mission
  4. expert comptable
  5. collaborateur social
  6. collaborateur juridique
  7. collaborateur cac

Voici ce que permet un planning de charge dynamique par collaborateurs et par niveaux  :

  • de rendre l’équilibre des dossiers plus juste grâce à une vision plus fine des volumes
  • de ne pas embaucher indûment quand certains collaborateurs sont en sous-charge
  • de visualiser les glissements de fonction (personnels produisant en dessous de leur niveau)
  • d’anticiper des surcharges ponctuelles par des heures supplémentaires, de la sous-traitance ou une annualisation du temps de travail
  • d’appliquer la Méthode des 5P afin de réduire la durée de la période fiscale en générant des gains de productivité importants (voir notre suite d’articles sur ce sujet).

Le manque d’information sur ce plan dans la plupart des cabinets coûte très cher : un mauvais équilibre crée également des encours coûteux (manque de fluidité dans le processus productif) souvent sur les meilleurs éléments qui sont surchargés, et génèrent des tensions internes qui peuvent provoquer le départ de bons éléments.

Un planning de charge dynamique par collaborateurs et niveaux : quand offrirez-vous un outil aussi essentiel à votre cabinet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.