Le marketing par l’accélération des approvisionnements

 

DirecteurInExtenso

Le marketing par l’accélération des approvisionnements

Un article paru dans Actuel Expert Comptable nous a paru très intéressant sur un point particulier.

Nous parlons souvent de planification et de gains de productivité dans nos colonnes, et nous mettons en avons le caractère crucial du début de la chaîne de production, à savoir les approvisionnements clients.

C’est ce qui fait la force des processus et des alertes clients totalement automatisées du logiciel TurboBusiness.

Incontestablement, manquer la première phase de cette chaîne de production, c’est tout de suite hypothéquer la productivité globale de la mission !

Il y a une autre dimension plus marketing

Revenons aux déclarations de M. RIEDMATTEN Directeur Général d’In Extenso en réponse à une question d’Actuel Expert Comptable :

InExtensoAppros

Source Actuel Expert Comptable

En effet, les choses vont beaucoup plus loin car accélérer cette phase d’approvisionnements permet plusieurs choses :

  1. Elle montre un visage très professionnel du cabinet ;
  2. Elle s’appuie sur une re-répartition des travaux client-cabinet afin d’élaguer de la non valeur ajoutée, d’abaisser ses honoraires et de proposer autre chose ;
  3. Elle permet des gains de productivité (10 points de gain sur la productivité globale sont permises par les alertes automatiques) ;
  4. Elle permet d’offrir des informations en temps réel aux clients et donc d’apporter des services ou du conseil (pourquoi pas un accompagnement à la prévision et au suivi de trésorerie ?) ;
  5. Elle crée du lien avec les clients qui se connectent plus fréquemment sur la plateforme du cabinet (si elle existe !) et donc de la fidélité.

Tout cela n’est pas neutre…

GainsProductivite2Mais encore une fois, en rester au plan technologique ne suffit pas !

Ce genre de dispositif doit s’inscrire dans le cadre d’une stratégie « orientée client » plus affirmée : il n’est pas seulement question de favoriser la productivité du cabinet, productivité trop souvent rétrocédée aux clients.

L’intérêt du cabinet doit se conjuguer prioritairement avec celui du client ! Dans le cas contraire, les gains seront illusoires ou très peu pérennes car il faut aussi compter avec l’adoption du client, et donc travailler sur « l’expérience client ».

L’organisation point de départ de la stratégie marketing

Encore une fois, on remarquera qu’il faut partir du coeur de la stratégie et de l’organisation du cabinet pour aller avec succès vers les préoccupations des clients, plutôt que de s’éparpiller sur divers fantasmes technologiques ou marketing déconnectés de la réalité et des besoins des clients.

En savoir plus :

Mettre en place des processus et des alertes clients

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.