Choisir vos gains de productivité – 2/6

Goulot

Visuel conçu par Philip Marris

Choisir vos gains de productivité par des méthodes non conventionnelles !

Dans l’article introductif de cette série, nous indiquions un certain nombre de principes indispensables pour reformater votre schéma de pensée concernant les gains de productivité.

Et surtout faire partie des cabinets en mesure de capter en quelques mois +10% de gains de productivité mesurés ! Pas promis dans une plaquette publicitaire…

Le principe N°1 est le suivant…

Tous les gains de productivité réalisés sur des ressources « non goulots » se perdent définitivement !

Dans chaque métier du cabinet (comptabilité, social, juridique, audit…), différentes ressources (RH) interviennent à différents niveaux et moments dans le cycle productif de vos missions.

Certaines de ces ressources dites « goulot » se retrouvent surbookées à certaines époques de l’année :

GoulotsRHLa Théorie des Contraintes indique que la performance globale d’une entreprise est forcément limitée par au moins une « contrainte principale » : transposée à l’univers des cabinets d’expertise comptable, nous voyons qu’il y a donc plusieurs ressources goulots (les comptables au moment des TVA et de la révision des comptes annuels, les gens du social toutes les fins de mois et particulièrement en janvier…).

Bien sûr, la contrainte principale, c’est l’expert-comptable lui-même (ou elle-même) tout au long de l’année…ou presque !

Que se passe-t-il si vous offrez un superbe outil de gain de productivité à un collaborateur comptable non-goulot et que vous ne modifiez pas la situation de l’expert-comptable ? Sortirez-vous plus de bilans à la fin de l’année ? Produirez-vous plus de CA sur ces missions ? Vous l’avez compris, la réponse est non.

Un exemple concret : pourquoi croyez-vous que l’évolution du CA conseil soit si médiocre depuis des années ? Avant de barder le cabinet d’outils de production de conseil, il y a mieux à faire…

C’est ce qui fait la lenteur de l’évolution des gains de productivité moyens dans La Profession !

Que faut-il conclure de cela ?

  1. La course à l’armement (outils de dématérialisation à outrance) n’est d’aucune utilité sans une analyse plus profonde de vos processus productifs et de vos goulots. Au fait, avez-vous un planning de charge dynamique et permanent pour analyser vos goulots ?
  2. Plus que les outils de production, c’est sur les outils d’ORGANISATION DE LA PRODUCTION qu’il faut investir dans un premier temps : c’est le turbocompresseur qui rendra vos outils de production beaucoup plus efficaces le moment venu.

Nous verrons dans le prochain article pourquoi l’usage des temps réels n-1 condamne votre cabinet à perdre des clients et à la médiocrité organisationnelle…

Pour en savoir plus sur ces sujets, La Méthode des 5P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.