Choisir vos gains de productivité – 1/6

GainsProductiviteChoisir vos gains de productivité par des méthodes non conventionnelles !

Voulez-vous toujours faire partie des cabinets qui gagnent moins de 1% de de productivité par an comme la moyenne des cabinets ?

Savez-vous que ce rythme ne permet plus de compenser la baisse annuelle des honoraires comptables récurrents ? En témoigne les dernières études parues sur l’exercice 2013 des cabinets français qui montre une érosion continue et insidieuse (de moins en moins) de leurs performances.

Vous devez changer d’ambition et par là-même de braquet ! Mais comment vous y prendre ?

Repenser radicalement la méthode

En tant que dirigeant de cabinet, vous allez devoir abandonner une vision purement comptable et cartésienne de vos performances, et ce n’est pas là le moindre effort à accomplir, car c’est une véritable restructuration de votre méthode de pensée !

Surveiller des temps passés, calculer des écarts sur temps budgétés puis des boni/mali en bout de course… tout cela permet d’avoir un cabinet bien géré mais pas un cabinet super-performant.

Plusieurs principes doivent vous guider de façon très opérationnelle :

  1. Tous les gains de productivité réalisés sur des ressources « non goulots » se perdent définitivement ;
  2. L’usage des temps n-1 pour bâtir les budgets de temps prévisionnels n doit être banni ;
  3. Vous devez pré-planifier strictement et longtemps à l’avance vos dates de livraison aux clients.
  4. Vous pourrez alors piloter votre avancement et prendre des mesures correctives très tôt ;
  5. De nouveaux indicateurs de mesure doivent émerger dans votre système d’information de gestion.

Ces principes sont nés dans l’industrie et ont été transposés avec succès dans le monde des services.

Vous pouvez aujourd’hui choisir vos gains de productivité !
+5%…+10%…+20%… ?

GainsProductivite2Acteurs de la recherche de performance dans les cabinets depuis 1999, nous avons créé un outil logiciel support (TurboBusiness) pour mettre en oeuvre ces principes et plus récemment une méthode (Méthode des 5P) pour les piloter et en mesurer l’impact.

Nous constatons depuis trop longtemps que les efforts des cabinets, de bonne foi, sont réalisés dans un certain désordre et sans objectif ni système de mesure précis :

  • Le dirigeant pense faire au mieux à l’instant t et il pense qu’améliorer des dizaines de petites choses un peu partout dans son cabinet produira inévitablement de meilleures performances.
  • Il pense également que l’outil de production est l’axe prioritaire de cette amélioration et surinvestit  dans cet axe : en témoigne l’appétit non dissimulé pour les outils de dématérialisation de la production.

Ces deux comportements sont un grand contre-sens !

Nous allons vous expliquer dans cette suite d’articles pourquoi et comment faire pour choisir vos gains de productivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.